• À l'horizon de mon enfance

    À l'horizon de mon enfance

     

     

     

     

     

     

    À l’horizon de mon enfance

    S’inscrit la rumeur de la mer

    Les matins noirs des grands hivers

    Et des printemps pleins d’espérance

     

    À l’horizon de mon enfance

    On chante dans tous les bistrots

    Et les hommes ont des regards chauds

    Dans les couloirs de leurs errances

     

    À l’horizon de mon enfance

    On sent la pomme et l’abricot

    La cire douce et le pain chaud

    Le soir a des ciels en partance

     

    À l’horizon de mon enfance

    Le ciel est clair le soleil luit

    Les oiseaux jasent dans les nids

    C’est un doux parfum de vacances

     

    À l’horizon de mon enfance

    Les forêts sont peuplées de loups

    « venez, petites, baiser ma joue

    et me donner votre innocence »

     

    À l’horizon de mon enfance

    La brume grise noie le sable

    Il est temps de quitter la table

    Sur le chemin la vie commence

     

    Régine A. (07/12/2009)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :