• Benjamin Péret

    Benjamin PéretLe poète français Benjamin Péret (1899-1959) est tout d’abord dadaïste puis membre du mouvement surréaliste de par son utilisation ardente de l’écriture automatique. Homme aux multiples visages - oppositionnel de gauche, poète, reporter, correcteur, prisonnier politique, ses poèmes reflètent une des idées centrales du Surréalisme : le concept du merveilleux en opposition aux coutumes de la société contemporaine.

     

    Dormir, dormir dans les pierres

    Le printemps est malade d'un cerisier nouveau
    d'un cerisier plein de fruits miroitants
    où sombrent les cils de porcelaine
    comme un regard dans un jet d'eau

    Assise flamberge assis vents
    La mer se décolore et le rouge domine
    Le rouge de mon coeur est le vent de ses îles
    le vent qui m'enveloppe comme un insecte
    le vent qui me salue de loin
    le vent qui écoute le bruit de ses pas décroître sur mon ombre
    si pâle qu'on dirait un poisson volant

    Benjamin Péret


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :