• Effeuiller les mots

    Planter

    Planter. Il y a de la force dans ce mot

             Il tape, il creuse, il fait son show

    Et finalement, tout en douceur,

             Il recouvre son cœur de terre et de pleurs.

    C.M.

     

    Sève

    J’aime son va et vient. J’aime les deux. Les deux promesses. Les couleurs de ces deux promesses. Quand elles viennent en leur temps. J’ai eu peur cette année. Les feuilles musicaient en août comme elles le font habituellement en octobre. Angoisse qui va et qui vient et qui aujourd’hui s’estompe avec la promesse noire et plombante d’une belle ondée.

    M.F.

     

    Les arbres à l’infini…tif

    Gravir le versant de la colline

    Et contempler l’éloignement des cyprès.

    Semer des propos galants

    Pour sentir l’ivresse du charme nu.

    R.B.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :